Retour aux résultats de recherche

Photos


Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Marc Thiercelin

Marc Thiercelin

Skipper de courses au large, entrepreneur et pédagogue.
Langue : Français

  • Catégories

  • Entrepreneuriat
  • Management
    • Gestion de la performance
    • Gestion du changement
    • Gestion du risque
  • Homme & Société
  • Motivation & Inspiration
  • Sport, Aventure & Expedition
  • Toutes les catégories
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Sujet

  • L'autonomie
  • L'’engagement & la prise de risque
  • Le dépassement de soi
  • L’'échec & rebondir
  • La gestion à distance et le travail d’équipe
  • Entre solitaire et meneur d’ '« hommes »
  • L’'adaptabilité aux changements

Son parcours commence par la création artistique, à Paris, où il entre à l’École Boulle à Paris de 1974 à 1977, il se formera en ébénisterie, dessin et marqueterie. Il a gardé de toutes ces années de jeunesse un goût affirmé pour la création artistique. Par ailleurs il a enseigné la voile (BEES 1er et 2e degré Voile) entre 1978 et 1995, et a créé et dirigé plusieurs écoles et centres nautiques, notamment à Étables-sur-Mer.

Il débute la voile et la compétition en 1970 en

En savoir plus

Son parcours commence par la création artistique, à Paris, où il entre à l’École Boulle à Paris de 1974 à 1977, il se formera en ébénisterie, dessin et marqueterie. Il a gardé de toutes ces années de jeunesse un goût affirmé pour la création artistique. Par ailleurs il a enseigné la voile (BEES 1er et 2e degré Voile) entre 1978 et 1995, et a créé et dirigé plusieurs écoles et centres nautiques, notamment à Étables-sur-Mer.

Il débute la voile et la compétition en 1970 en Optimist, et poursuit dans toutes les séries de dériveur jusqu'à une préparation Olympique pour les jeux olympiques de Los Angeles 1984. Il se tourne vers la course au large et devient skipper professionnel en 1988. Il signe ses premières victoires Nioulargue en 1990, Transmanche en 1991 et 1993. Il participe sept fois à la Solitaire du Figaro entre 1992 et 2007 avec des victoires d'étapes. Mais c'est le Vendée Globe qui va révéler ce compétiteur obstiné. Pour sa première participation à la course, il emporte la deuxième place de l'édition 1996/1997, derrière Christophe Auguin. Vendée Globe dont le fait marquant est la disparition de Gerry Roufs1 que Marc Thiercelin tentera de retrouver en vain. En octobre 1997, il termine second, avec le Suisse Dominique Wavre de la Transat Jacques-Vabre derrière Yves Parlier associé à Éric Tabarly.

Il totalise cinq tours du monde en solitaire (dont quatre Vendée Globe) et deux fois second au classement général, 22 Transatlantiques, 7 Solitaires du Figaro et 5 Tour de France à la voile. 4 tours complets de l'Antarctique et 4 Cap Horn en solo. 700 000 km parcourus sur tous les océans du globe.

Il crée une fondation autour de l'économie maritime et des métiers de la mer, la Fondation de l'Or Bleu : « L'objet, faire connaitre à tous les publics l'économie maritime et les métiers de la mer existants et futurs. D'aller à la rencontre des jeunes , des chercheurs d'emploi, de faire naître des vocations. Les filières d'avenir étant : les biotechnologies bleues, les énergies marines renouvelables, Le démantèlement de navires, les ports à secs, les autoroutes de la mer, .... (...) l'économie maritime en France représente 500 000 emplois direct et, la France possède la 2ème surface maritime immergée (ZEE) au monde. L'ambition de l'Or Bleu est que l'emploi dans l'économie maritime soit porté à la connaissance du grand public et ne reste pas une affaire seulement de spécialiste, mais aussi de renouer avec un Etat "stratège" en la matière ».

En 2008, Marc Thiercelin devient skipper-parrain-professeur des Filières du Talent DCNS, un projet de transmission du savoir, sportif, pédagogique et social. Le 9 novembre 2008, il prend le départ de son quatrième Vendée Globe sur le monocoque DCNS 1000, dessiné par le cabinet d'architectes Finot-Conq et construit au chantier Multiplast.

En 2013, Marc Thiercelin et Opcalia s'associent pour promouvoir la formation en Alternance au niveau national, Marc Thiercelin devient l'ambassadeur de l'Alternance auprès des jeunes, des familles, des entreprises, des organismes de formation… Il reconstruit le trimaran géant ex Oman Air de 32 mètres pour courir la Route du Rhum 2014 et d'autres courses et records. Le projet Cap Alternance est lancé lors des universités d'été du Medef 2013.

Il est parrain et porte parole du Medef pour l'obtention du worldskills à Paris en 2019, les Olympiades des Métiers.

Revenir à la version courte

La mer qui révèle-conférence

Lire l'article