Retour aux résultats de recherche

Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

David Thesmar

David Thesmar

Economiste, lauréat du Prix du Meilleur Jeune Economiste en 2007
Langues : Anglais, Français

  • Catégories

  • Economie & Finances
    • Gestion financière
    • Gouvernance d'entreprise
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Sujet

  • Macroéconomie
  • Conjoncture économique
  • Crise de l’euro
  • Finance mondiale
  • Régulation bancaire et financière
  • Gestion d’actifs
  • Finance comportementale

David Thesmar est professeur de finance à HEC, et membre du Conseil d'Analyse Economique. Il est également membre du cercle des économistes, chroniqueur aux Echos et sur France Culture.

Il a reçu en 2007 le prix du Meilleur Jeune Economiste, décerné par le quotidien le Monde.

Il a débuté sa carrière comme chercheur et conjoncturiste à l'INSEE; il a enseigné à l'EHESS, Polytechnique, l'ENSAE et la London School of Economics.

Ses travaux universitaires sont publiés dans les

En savoir plus

David Thesmar est professeur de finance à HEC, et membre du Conseil d'Analyse Economique. Il est également membre du cercle des économistes, chroniqueur aux Echos et sur France Culture.

Il a reçu en 2007 le prix du Meilleur Jeune Economiste, décerné par le quotidien le Monde.

Il a débuté sa carrière comme chercheur et conjoncturiste à l'INSEE; il a enseigné à l'EHESS, Polytechnique, l'ENSAE et la London School of Economics.

Ses travaux universitaires sont publiés dans les grandes revues internationales de finance et d'économie (American Economic Review, Quarterly Journal of Economics, Econometrica, Journal of Finance, Review of Financial Studies).

Ses thèmes de recherche sont l'économie bancaire et financière, l'économie des agents non-rationnels, la finance d'entreprise.

Il est l'auteur, avec Augustin Landier, du « Grand Méchant Marché », publié en 2007 chez Flammarion, et "La société translucide", paru en 2010 chez Fayard.

Pour le Conseil d'Analyse Economique, il a rédigé des rapports sur l'épargne des français, la protection du consommateur et la valorisation du patrimoine culturel. 

Revenir à la version courte