Retour aux résultats de recherche

Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Chedli Klibi

Chedli Klibi

Secrétaire général de la Ligue Arabe de 1979 à 1990
Langues : Français, Arabe

  • Catégories

  • Administration, Gestion & Politique
  • Communication & Relations Publiques
    • Problèmes mondiaux
  • Histoire
  • Homme & Société
  • Philosophie, Religion & Spiritualité
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Sujet

  • Problématiques liées au monde arabe
  • Islam et islamisme
  • Relations Europe - monde arabe
  • La culture arabe
  • Portraits de quelques leaders arabes

Né à Tunis en 1925, Chedli Klibi étudie à la Sorbonne avant de devenir enseignant, tant dans le secondaire qu’à l’Institut des Hautes Etudes, tout en collaborant à plusieurs journaux et en militant à l’Union Générale Tunisienne du Travail.  En mai 1958, il est nommé Directeur général de la Radio nationale.

En 1961, Chedli Klibi est chargé par le président Bourguiba de créer le ministère des Affaires Culturelles, dont il est à la tête jusqu’en 1970.  En 1972, il intègre le gouvernement

En savoir plus

Né à Tunis en 1925, Chedli Klibi étudie à la Sorbonne avant de devenir enseignant, tant dans le secondaire qu’à l’Institut des Hautes Etudes, tout en collaborant à plusieurs journaux et en militant à l’Union Générale Tunisienne du Travail.  En mai 1958, il est nommé Directeur général de la Radio nationale.

En 1961, Chedli Klibi est chargé par le président Bourguiba de créer le ministère des Affaires Culturelles, dont il est à la tête jusqu’en 1970.  En 1972, il intègre le gouvernement Nouira comme ministre des Affaires Culturelles.

En 1974, Chedli Klibi est nommé Directeur du Cabinet présidentiel.

En 1979, il est élu secrétaire général de la Ligue Arabe, le siège de l’organisation est transféré à Tunis. Son mandat est renouvelé deux fois. En 1990, Chedli Klibi démissionne de ce poste.

 

Il a écrit plusieurs ouvrages en arabe et en français dont Orient-Occident, la paix violente , avec Geneviève Moll (Ed. Sand, 1999) et Radioscopie d’un règne (Ed. Déméter), un essai sur Habib Bourguiba.

Revenir à la version courte