Retour aux résultats de recherche

Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Bruno De Baecque

Bruno De Baecque

Regardeur Professionnel
Langue : Français

  • Catégories

  • Histoire
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Sujet

  • Il regarde donc il est
  • Disponible, il ne s’interdit pas de regarder
  • Il accueille le regard des autres
  • Regarder avec le RASEC
  • Bien utiliser les musées
  • Faire des exercices de regard
  • Se méfier du contexte de l’œuvre
  • Laisser les artistes tranquilles

Né en 1958, il fait ses études au Lycée Henri IV, Bac S en 76, puis obtient sa licence en droit, où déjà les oraux et « exposés » révèlent son talent de futur orateur. Il apprend à jouer la comédie en 1981, au théâtre et dans des séries télé. Il découvre son vrai talent : le one-man-show avec Arrivez les filles, joué sur la scène mythique du Tintamarre en 1986. Mais le vrai déclic est en 1992, lors d’une session d’été d’animation en club vacances VVF. L’examen de guide national obtenu en

En savoir plus

Né en 1958, il fait ses études au Lycée Henri IV, Bac S en 76, puis obtient sa licence en droit, où déjà les oraux et « exposés » révèlent son talent de futur orateur. Il apprend à jouer la comédie en 1981, au théâtre et dans des séries télé. Il découvre son vrai talent : le one-man-show avec Arrivez les filles, joué sur la scène mythique du Tintamarre en 1986. Mais le vrai déclic est en 1992, lors d’une session d’été d’animation en club vacances VVF. L’examen de guide national obtenu en 1994, les premières visites révèlent ses aptitudes particulières à l’animation des groupes. Il ne s’agit pas seulement d’anecdotes, mais de faire circuler l’énergie des participants dans les visites.

Créée en 2000, l’enseigne marque le début d’une expérience qui s’enrichit depuis 10 ans, avec des visites totalement inédites, dont Les plus belles fesses du Louvre, un must remarqué par la presse et le manifeste du style. Ce style tient à la personnalité de Bruno De Baecque, regardeur professionnel qui n’a de cesse d’ouvrir des angles de visions, comme un alpiniste de nouvelles voies, pour aider les gens à (re)découvrir leur propre regard sur les œuvres d’art. Il explore les rapports complexes entre le contexte de la création de l’œuvre et celui du regard. Les visites pour des comités d’entreprises et pour des séminaires, mènent aux propositions de conférences en 2009.

Commencées en 2009 avec Air France, puis avec Total, les conférences de Bruno De Baecque sont l’occasion de replonger dans ses premiers amours du one-man-show et de montrer aux participants ce qu’ils n’imaginaient pas : moments inédits de découvertes d’angles de visions sur des œuvres d’art, clefs inédites de regards, réflexions qui jettent des passerelles entre l’art et la vie, inspirées par Marcel Duchamp, Robert Filliou, Daniel Arasse, et d’autres... Une conférence réussie est un mélange de fond, de forme, de rythme, de plaisir, de rire, et de cette énergie avec laquelle Bruno De Baecque transforme chaque question ou remarque en une occasion d’amplifier la seule vraie bonne raison de s’intéresser à l’art : chercher à être heureux...

Revenir à la version courte