Retour aux résultats de recherche

Photos


Votre sélection

Vous n'avez pas sélectionné de conférencier.

Albert Angehrn

Albert Angehrn

Learning-by-Doing, jeux et simulations
Langues : Anglais, Allemand, Français, Italien

  • Catégories

  • Management
    • Gestion des connaissances
    • Gestion du changement
  • Innovation & Créativité
  • Stratégie & Leadership
  • TIC & Nouveaux médias
    • Télécommunication
  • Types d'événements

  • Conférence
  • Atelier
  • Sujet

  • La compétition dans l’âge de l’information
  • La direction dans une société de savoir
  • L’organisation compétitive
  • La stratégie Internet
  • La direction du changement
  • Le challenge
  • L’innovation
  • La gestion du changement

Albert Angehrn a grandi en Italie, de nationalité suisse, il a passé la plus grande partie de sa vie en France. Docteur en mathématique, il est actuellement professeur de technologie informatique à l’ INSEAD où il avait fait ses études. Il est le directeur du CALT, le centre pour l’enseignement des Technologies avancées, attaché à l’INSEAD.

Une de ses passions est la conception de jeux de simulation. Il croit à l’apprentissage par la pratique: “Learning by Doing”. Actuellement, il se

En savoir plus

Albert Angehrn a grandi en Italie, de nationalité suisse, il a passé la plus grande partie de sa vie en France. Docteur en mathématique, il est actuellement professeur de technologie informatique à l’ INSEAD où il avait fait ses études. Il est le directeur du CALT, le centre pour l’enseignement des Technologies avancées, attaché à l’INSEAD.

Une de ses passions est la conception de jeux de simulation. Il croit à l’apprentissage par la pratique: “Learning by Doing”. Actuellement, il se focalise sur les jeux qui permettent d’enrichir les connaissances en donnant la possibilité aux utilisateurs d’interagir par le biais d'un comportement réel des personnages virtuels qui opèrent dans un contexte et dans des situations réelles, c’est à dire une situation normale mais aussi un environnement spécifique comme le contexte social ou multiculturel (concept qu’il décrit dans un de ses articles « Change Management: Bridging the Knowing-Doing Gap »).

Aujourd’hui, ses travaux se concentrent sur le modelage de la collaboration dynamique et la conception de nouvelle simulations (dont le nom de code est L2C, Collaborer en apprenant). Il démontre combien il est difficile d’aider les individus à s’engager dans une production collaborative, particulièrement s'ils sont très différents, vivent dans des lieux géographiques dispersés, ou s’ils s’engagent dans un processus complexe comme l’innovation.

Ses autres intérêts se portent sur des domaines variés qui vont de la dynamique d’organisation du changement et de l’innovation, un domaine dans lequel il a développé des simulations utilisées dans les plus grandes écoles de commerce à travers le monde, à la conception et à l’analyse d’études environnementales virtuelles pour l’échange de la connaissance, la connaissance du réseaux dynamique et l’intelligence des agents opérants sur le web.

Ses recherches ont été publiées dans diverses revues académiques internationales. Ses projets ont été largement récompensés par des fonds de l’Union Européenne. Il collabore régulièrement avec des entreprises comme Ikéa, Ferrari, et un nombre importants de banques et de start-up innovantes.

Revenir à la version courte